Installation d’un poêle à granulé : tout ce qu’il faut savoir

Rénovation

Vous cherchez un moyen économique et écologique de chauffer votre maison ? L’installation d’un poêle à granulés est une excellente solution. Ils sont efficaces, fiables et faciles à utiliser. Et ils apportent en plus une touche déco qui ne gâche rien, au contraire !

Avant d’installer un de ces systèmes de chauffage, il est important de comprendre les bases du fonctionnement des poêles à granulés et ce que vous devez faire avant l’installation.

Ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin sur l’installation d’un poêle à granulés afin que vous puissiez décider en toute connaissance de cause si ce type de système de chauffage convient ou non à votre maison.

Le modèle choisi influence le prix du poêle à pellets

Selon le modèle choisi, le prix du poêle à granulés varie. Les modèles les plus sophistiqués et modernes, dotés de fonctionnalités supplémentaires, sont généralement plus chers que les modèles plus simples.

Les types les plus courants de poêles à granulés disponibles sur le marché aujourd’hui sont les suivants : ventilé, canalisable, à convection naturelle ou radiante et hydro (chaudière). Chaque modèle présente ses propres avantages et inconvénients en termes d’efficacité, de complexité d’installation et de coût.

  • Poêle à granulés ventilé : Ce type utilise la ventilation pour diffuser la chaleur dans la pièce où il est installé. C’est un bon choix pour les petits espaces car il nécessite une installation moins complexe que les autres types de poêles à granulés.
  • Poêle à granulés à conduits : Ce type vous permet d’avoir du chauffage dans différentes pièces en utilisant des conduits et un ventilateur. L’installation de ces systèmes est plus complexe et nécessite plus d’espace, mais elle peut en valoir la peine si vous devez chauffer plusieurs pièces.
  • Poêle à granulés à convection naturelle ou à rayonnement : Ce type utilise la convection naturelle et le rayonnement pour diffuser la chaleur dans la pièce où il est installé. Il n’est pas aussi efficace que les poêles à granulés ventilés ou à conduits, mais son installation est plus simple et moins coûteuse.
  • Poêle à granulés hydro : Le poêle à granulés hydro relie des radiateurs au système, ce qui vous permet de chauffer une pièce plus des radiateurs dans d’autres pièces de la maison. C’est comme avoir une mini chaudière qui fonctionne aux pellets !

Comment calculer le prix d’installation d’un poêle à granulés

Là encore, tout va dépendre le type de poêle à granulés que vous choisissez.

Une installation d’un poêle à granulés avec réutilisation d’un tuyau existant est généralement comprise entre 250 € et 500 € contre 500 € à 3000 € pour une installation totale (sans cheminée existante).

Lorsqu’il s’agit de choisir le meilleur poêle à granulés pour votre maison, il est important de prendre en compte tous ces facteurs avant de prendre une décision. Avec les bonnes informations et les conseils de professionnels, vous pouvez vous assurer que votre poêle à granulés fournit un chauffage fiable à un prix économique.

Choix de l’emplacement et respect des distances de sécurité

La sécurité avant tout ! Comme pour tout autre type de source de chauffage, il est essentiel de respecter certaines distances de sécurité lors de l’installation d’un poêle à granulés. Comme pour l’installation d’un poêle à bois, il faut être prudent et respectueux des normes.

L’idéal est de placer le poêle à granulés au rez-de-chaussée, dans une pièce centrale afin de permettre une diffusion maximale de la chaleur dans toutes les pièces de la maison. Pour décider de l’emplacement de votre poêle à granulés, vous devez tenir compte des distances suivantes :

  • 80 cm – 150 cm devant la vitre,
  • 4 cm – 30 cm à l’arrière,
  • 10 cm – 30 cm de chaque côté.

Enfin, veillez à vérifier les réglementations locales avant l’installation. Cela vous permettra de vous assurer que votre système répond à toutes les exigences locales et qu’il est installé correctement et en toute sécurité.

Les endroits recommandés pour installer un poêle à granulés :

  • Il est préférable de l’installer au rez de chaussée. Ainsi, la chaleur émise par le poêle à granulés sera distribuée uniformément aux autres étages.
  • L’endroit doit être bien ventilé et disposer de préférence d’une cheminée, indispensable à une bonne circulation de l’air.
  • Il est recommandé de l’installer loin des meubles et des tissus qui peuvent facilement prendre feu comme les rideaux ou les tapis.

Enfin, veillez à ce que tout objet inflammable soit éloigné d’au moins 2 mètres du poêle. Cela inclut les pots de peinture, les récipients d’essence et les matériaux combustibles.

En tenant compte de toutes ces considérations, vous pouvez vous assurer que votre poêle à granulés vous offre un chauffage fiable à un prix économique !

L’installation du conduit d’évacuation des fumées

A cette étape, vous devrez préparer le conduit de fumée.

Remplacement d’un conduit existant

C’est le cas le plus simple !

Il suffit de mesurer le diamètre de votre conduit existant (généralement 80 mm ou 110 mm) et de choisir un poêle à granulés adapté.

Création d’un nouveau conduit de fumée

Si vous n’avez pas de conduit de fumée existant, vous devrez en créer un. C’est plus complexe et nécessite plus d’espace, mais cela peut en valoir la peine si vous avez besoin de chauffer plusieurs pièces.

Vous pouvez opter soit pour une cheminée classique, soit pour un raccordement au mur extérieur pour le raccordement de la sortie d’air du poêle à granulés. Dans tous les cas, il est nécessaire de prévoir une puissance de tirage suffisante qui doit correspondre à la perte de pression du système.

Veillez à ce que tous les espaces autour des tuyaux soient correctement scellés, ce qui contribuera à maintenir un flux d’air adéquat et à conserver votre poêle à granulés fonctionner efficacement.

En suivant ces étapes, vous pouvez vous assurer que votre poêle à granulés est installé correctement et en toute sécurité, et qu’il fournit un chauffage fiable à un prix économique !

Arrivée d’air : pensez à alimenter votre poêle à granulés

Pas feu sans air ! La combustion des pellets nécessite un apport d’air suffisant. Cela signifie que votre poêle à granulés a besoin d’un apport extérieur d’air frais pour fonctionner correctement.

Il est important de veiller à ce que la pression interne de la pièce où se trouve le poêle à granulés ne devienne pas trop élevée – sinon, la fumée et les gaz de combustion seront poussés dans d’autres pièces. Il est donc essentiel d’installer un conduit d’air frais externe pour que votre poêle fonctionne de manière sûre et efficace.

Des events d’entrée d’air passive suffisent largement.

Prix d’une installation de poêle à granulés

Selon selon la complexité de l’installation, le coût peut varier considérablement. Le facteur le plus important est la distance entre le poêle à granulés et son conduit de fumée, ainsi que l’isolation ou les conduits qui peuvent être nécessaires.

En règle générale, une installation standard de poêle à granulés coûtera entre 1000 et 4 500 euros, en fonction de ces points clé. Il est donc important d’avoir une bonne idée de tous vos besoins avant de vous engager dans une installation afin de pouvoir budgétiser en conséquence.

Un installateur expérimenté devrait être en mesure de vous donner une estimation claire du coût de votre projet particulier.

Combien coûte un poêle à granulés ?

Là encore, le coût d’un poêle à granulés de bois peut varier en fonction du modèle que vous choisissez. En général, les prix varient entre 1 500 et 7 500 euros – et parfois même plus pour les modèles plus sophistiqués.

Lorsque vous comparez différents modèles, il est important de prendre en compte non seulement le prix d’achat, mais aussi le coût d’installation et les éventuelles fonctionnalités supplémentaires.

Le coût total doit inclure les taxes environnementales (telles que les taxes sur le carbone) et les frais de livraison, le cas échéant. Enfin, veillez à prendre en compte le coût des granulés de bois qui devront être achetés régulièrement.

Pensez aux détecteurs de fumées et de monoxyde de carbone

Attention, les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone sont une nécessité absolue si vous possédez un poêle à granulés ! En effet, ces substances dangereuses peuvent s’accumuler dans votre maison sans que vous vous en rendiez compte.

Pour votre sécurité, il est essentiel de surveiller les niveaux de fumée et de monoxyde de carbone dans l’air. Des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone doivent être installés près du poêle à granulés ainsi que dans d’autres parties de la maison. Cela vous permettra d’être immédiatement alerté en cas de problème.

Pensez à vous renseigner quant aux aides financières

Les aides financières peuvent vous permettre d’alléger la note de vos travaux d’installation ainsi que celle de l’achat de votre appareil de chauffage.

En France, par exemple, les propriétaires de logements de plus de 15 ans peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’, une prime qui peut couvrir entre 1000 et 3000 euros du coût. Des subventions des fournisseurs d’énergie (CEE) sont également disponibles dans certains cas.

Ainsi, pour l’installation d’un poêle à pellets, plusieurs aides sont disponibles :

  • MaPrimeRénov’: prime comprise entre 1000 et 3000€ selon le type d’appareil.
  • Les aides des fournisseurs d’énergie (CEE): prime Coup de Pouce Chauffage selon certains critères.
  • L’éco-prêt à taux zéro: crédit maximal de 30000€ remboursable sur 15 ans.
  • Le taux de TVA réduit à 5,5%: applicable sur l’achat du poêle, des fournitures et la main d’œuvre. – Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE): 30% du coût des travaux avec un plafond de 8 000€ pour un célibataire et 16 000€ pour un couple.
  • L’aide de l’Anah: montant calculé en fonction de la situation financière et du type de travaux.

Renseignez-vous, vous pourriez avoir de bonnes surprises !

L’installation d’un poêle à granulés en résumé

L’installation d’un poêle à granulés peut s’avérer coûteuse, mais il existe de nombreuses possibilités pour en compenser le coût.

Avec le bon modèle et l’installation adéquate, il est possible de bénéficier d’un chauffage fiable et économique grâce à un poêle à granulés. L’ acquisition et l’installation d’un tel système doit être bien réfléchie, car elle peut s’avérer très coûteuse. Mais vous pouvez utiliser diverses aides gouvernementales pour en réduire le prix.

De plus, si vous optez pour un poêle à granulés ventilé ou à convection naturelle, l’installation est relativement simple et peut être faite par vous-même. Bien entendu, quelle que soit la solution choisie, veillez à respecter les distances de sécurité ainsi que les réglementations locales et à ce qu’il y ait toujours un approvisionnement suffisant en air frais.

Faites vos calculs, nous sommes là pour vous aider dans vos travaux !

Home-P

Nous sommes à votre service pour vous permettre de trouver les pro du bâtiments les plus sérieux et les plus compétents. Sérénité et confiance, voilà ce que nous entendons mettre en avant pour vos travaux.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter. Vous recevrez des offres inratables ainsi que des actualités utiles dans le cadre de travaux.