Installation d’une VMC : Obligatoire ou non ?

Ventilation

La réponse est oui et non. La règlementation impose aux propriétaires de construire et d’aménager leurs logements de manière à ce qu’ils bénéficient d’un système de ventilation. En soi, cette ventilation n’est pas tenue d’être mécanisée.

La présence d’un tel dispositif dans les pièces humides (cuisine, salle de bain et/ou WC) est souvent requise par la réglementation. Dans ce texte, nous détaillerons si l’installation d’une VMC est bien obligatoire ainsi que les pièces concernées par cette obligation.

Quand l’Installation d’une VMC est-elle Obligatoire ?

La présence d’une VMC peut être le résultat d’un choix personnel ou provient directement des normes qui encadrent le logement neuf et/ou existant. En effet, l’installation d’une VMC est obligatoire depuis la loi n° 2009-879 du 21 juillet 2009.

Elle impose un taux de renouvellement de l’air ambiant minimum selon le type de pièce à aérer et son volume, le flux hygroréglable doit également être installé selon les critères suivants :

  • Salle de bain avec douche : quand la superficie totale des pièces à aérer dépasse 8 m² ;
  • Salle de bain sans douche : quand la superficie totale des pièces à aérer dépasse 20 m² ;
  • Cuisine : quand la superficie totale des pièces à aérer dépasse 40 m² ;
  • WC : Quand la superficie totale des pièces à aérer dépasse 8 m².

En plus des grilles d’aération et ventilations naturelles présentes sur les fenêtres, l’installation de VMC est obligatoire pour tous les logements neufs ou en cas de travaux significatifs modifiant le volume, la surface habitable ou encore divisant une grande pièce en plusieurs petites pièces.

Il existe également des cas spécifiques pour lesquels une extraction doit être installée malgré que la superficie ne soit pas supérieure aux exigences mentionnés ci-dessus. Tel est notamment le cas pour les maisons individuelles construites après 1975 et dont le volume est inférieur à 100m3.

Quelle VMC Faire Installer ?

Le choix d’une VMC dépend entièrement de vos besoins et des critères cités plus haut. Mais généralement, on retrouve deux types de VMC : les VMC à flux permanent et les VMC à flux hygroréglable.

  • La première reste très simple à installer, car elle n’a pas besoin d’être réglée.
  • La seconde est plus complexe et se doit d’être réglée pour optimiser l’amplitude du volume d’air, en fonction des conditions extérieures et intérieures (température, taux d’humidité).

Elle est donc préférable pour permettre une aération continue et adaptée aux besoins de chaque logement.

L’obligation d’installer des aérations en résumé

Pour conclure, l’installation d’une VMC est obligatoire si vous souhaitez respecter la loi en vigueur afin de permettre une aération optimale des pièces humides de votre logement.

Il existe différents types de VMC en fonction des besoins du logement, mais il convient généralement d’installer une VMC à flux hygroréglable qui permet un meilleur contrôle du flux et est plus adaptée aux conditions extérieures et intérieures des locaux.

Home-P

Nous sommes à votre service pour vous permettre de trouver les pro du bâtiments les plus sérieux et les plus compétents. Sérénité et confiance, voilà ce que nous entendons mettre en avant pour vos travaux.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter. Vous recevrez des offres inratables ainsi que des actualités utiles dans le cadre de travaux.